Ostrogoto [fr]

A quelques mètres près…

Dans la nuit du 16 mars 2016, une voiture-bélier a défonce les portes d’entrée de l’Institut de Pathologie et de Génétique à Gosselies. Ensuite, les auteur(s) ont bouté le feu au véhicule à l’intérieur de l’atrium, la partie centrale du bâtiment. Le hall semble bien ravagé par le feu et la fumée épaisse s’est répandu à tous les étages du bâtiment.
 
A part qu’il s’agit d’un important centre de recherche sur la génétique en Belgique, où des chercheurs ont à disposition des appareils variés pour analyser la matière génétique, étudier l’ADN, développer des technologies de micro-biologie et de biologie moléculaire (des secteurs clés dans l’avancée scientifique vers un monde toujours plus sous contrôle), l’Institut était aussi responsable, pendant des longues années, pour les analyses criminalistiques de l’ADN. Il y a quelques années, l’Institut a crée autre filiale, juste à côté de leur bâtiment à Gosselies, Bio.be, pour s’occuper entre autres des analyses judiciaires. Le directeur de l’Institut a vite rajouté que cette activité de Bio.be est vouée à l’arrêt, malgré le fait qu’une vite recherche dans le Moniteur Belge nous apprend que Bio.be a été reconnu le 25 juin 2015 comme laboratoire pour les analyses judiciaires de l’ADN. Le directeur a d’ailleurs rappelé que «l’IPG a connu en 2001 et 2003 deux incendies criminels de grande ampleur liés à la présence de son service de criminalistique».
 
Recherche et répression vont main dans la main.
 
Le Moniteur Belge nous fournit encore les informations suivantes des laboratoires reconnues pour effectuer des analyses de l’ADN dans le cadre des enquêtes judiciaires.
«En Belgique, 9 laboratoires sont agréés pour exécuter des analyses ADN en matière pénale (cf. Moniteur belge du 1er juin 2004). Les données générées par ces laboratoires sont rassemblées au niveau des banques nationales de données ADN.» Sur le site du NICC.
 
Eurofins Forensics Belgium bvba
Lieven Bauwensstraat 4-6, 8000 Bruges
 
Centre Wallon d’Identification de l’Institut de Médecine Légale de L’Université de Liège
Rue Dos Fanchon 37-39, 4020 Liège
 
Bio.be SA
Avenue Georges Lemaître 25, 6041 Gosselies
 
Dienst Forensische Geneeskunde - Zone Medische Geneeskunde - KULeuven
Herestraat 49, - 3000 Louvain
 
Forensisch DNA Laboratorium - Universiteit Hasselt
Agoralaan gebouw A, - 3590 Diepenbeek
 
Nationaal Instituut voor Criminalistiek en Criminologie - NICC
Vilvoordsesteenweg 98-100, 1120 Brussel
 
Centre de génétique humaine, Unité de génétique médicale, Université Catholique de Louvain, GMED 5220
Tour Vésale, avenue E. Mounier 52, B-1200 Bruxelles
 
Laboratorium voor Farmaceutische Biotechnologie - Universiteit Gent
Ottergemsesteenweg 460, 9000 Gent
 
Forensisch DNA-laboratorium - Universitair Ziekenhuis Antwerpen (UZA)
Wilrijkstraat 10, B - 2650 Edegem